facebook_pixel

Low-tech, l’innovation utile et responsable

Low-tech, l’innovation utile et responsable

Selon WWF, le 1er août est désormais « la date à laquelle nous aurons utilisé plus d’arbres, d’eau, de sols fertiles et de poissons que ce que la Terre peut nous fournir et nous aurons émis plus de carbone que les océans et les forêts peuvent absorber en un an ».

 

Face à l’épuisement des ressources de la planète, une nouvelle forme de technologie voit le jour afin de réduire l’utilisation des ressources naturelles. Les technologies faibles, ou plus communément appelé Low-Tech, constituent une nouvelle façon de penser l’innovation, en orientant l’usage des technologies vers l’économie de nos ressources et leur préservation.

 

Le Low-Tech consiste également à réparer avant de changer et de jeter. D’une certaine manière, il est le contraire de ce que nous qualifions communément le High-tech,en ayant l’objectif de subvenir à des besoins essentiels sans faire appel à des technologies complexes. Ce principe est basé sur de l’innovation simple, utile et durable répondant à des enjeux écologiques.

 

Parmi d’autres organismes d’experts, le club Science et Innovation Positive a participé activement à l’émergence du concept Low-Tech. L’un de ses membres, M. Corentin de Chatelperron, ingénieur, a d’ailleurs décidé avec son équipe de créer le LowTechLab.

 

Connaissez-vous vraiment le Low-Tech ?

Prenons l’exemple d’un réfrigérateur. Un réfrigérateur Low-Tech a la même utilisation qu’un réfrigérateur classique mais il n’a aucunement besoin d’électricité pour fonctionner.

Comment cela est-il possible ?

Floris Schoonderbeek remet simplement d’actualité le ground fridge c’est-à-dire un dôme enterré et étanche, bénéficiant d’une isolation et d’une température constante naturellement pour les aliments frais.  La terre et l’eau souterraine jouent le rôle du thermostat et permet de garder une température de 10 à 12 degrés toute l’année quelle que soit la température extérieure. Le point positif de ce produit n’est pas seulement sa consommation d’énergie inexistante mais le fait que ce nouveau réfrigérateur offre vingt fois plus de place qu’un réfrigérateur ordinaire.

 

 

 

Sources :

Crédit photo : http://www.ifitshipitshere.com/weltevree-groundfridge/

https://www.wwf.fr/jourdudepassement

https://e-rse.net/low-tech-definition-exemple-270059/#gs.dlg9vy

http://lowtechlab.org/wiki/About

https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/low-tech-pourquoi-il-faut-repenser-les-innovations-pour-sauver-la-planete-146446.html

https://www.sparknews.com/news/low-tech-quelle-innovation-dans-un-monde-contraint-en-ressources/

https://www.18h39.fr/articles/6-methodes-astucieuses-pour-devenir-un-adepte-du-low-tech-a-domicile.html

http://www.florisschoonderbeek.com/en/studio/groundfridge-2/

https://www.groundfridge.com/

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire