facebook_pixel

Un avion 100% électrique ?

Un avion 100% électrique ?

L’avion, responsable du réchauffement climatique

Il est aujourd’hui plus facile et plus abordable qu’avant de prendre l’avion pour se rendre à n’importe quel endroit de la planète. Les personnes empruntent de plus en plus ce moyen de transport et nous assistons donc à une forte augmentation des émissions carbones et donc un accroissement de la pollution.

Entre 1978 et aujourd’hui, le prix d’un billet d’avion a baissé grâce à la suppression des taxes sur le kérosène. Cela a contribué à l’augmentation du nombre de voyageurs dans les transports aériens de près de 50% depuis 1986.

En effet, le kérosène est la seule énergie fossile exonérée de taxes. Cela date de la convention de Chicago de 1944 qui prévoit que le carburant des avions ne peut pas être taxé. La TVA ne s’applique pas non plus sur les billets d’avion aux liaisons internationales et le taux est abaissé à 10% pour les vols nationaux.

Le transport aérien est pourtant le plus polluant de tous les transports ! En effet, il est 30 fois plus polluant que le train et émet trois fois plus de gaz à effet de serre que la voiture. Au total, les avions sont responsables de 5% du réchauffement climatique alors qu’ils ne sont utilisés que par une minorité de la population. L’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) prévoit que les émissions vont augmenter entre 300 et 700% d’ici 2050. Il faut donc trouver une alternative au transport aérien traditionnel.

L’avion du futur : 100% électrique

Le premier prototype Solar Impulse a réussi l’exploit de faire le tour du monde en 2015-2016 uniquement par sa propre production électrique. Il était équipé de panneaux solaires et a parcouru environ 40 000 km.

En 2017, Airbus et EasyJet ont annoncé vouloir proposer des vols commerciaux en avion électrique aux alentours de 2027. En effet, Easyjet s’est associé avec la start-up américaine Wright Electric pour construire des appareils électriques ayant une autonomie de 540 kilomètres avec 120 à 220 passagers à bord. Quant à Airbus, ils ont annoncé le projet E-Fan X qui proposera des avions à propulsion hybride pour environ 90 passagers. Airbus est en partenariat avec Siemens et Rolls-Royce pour développer l’avion E-Fan X qui devrait effectuer son premier vol en 2020.

Des défis à relever

En raison de la croissance fulgurante du nombre de passagers qui voyagent en avion et du réchauffement climatique qui ne cesse de s’accroître, il est nécessaire de trouver une alternative aux avions fonctionnant avec du kérosène. Des défis technologiques doivent être relevés afin de construire un avion 100% électrique qui puisse transporter presque autant de passagers qu’un avion traditionnel. L’avion devra être rentable pour les compagnies aériennes.  Il faudra aussi développer des batteries performantes, qui se rechargent rapidement afin qu’elles puissent tenir pour un trajet de longue distance ou faire plusieurs trajets sur la même journée.

 

Sources : https://lesdessousdelaviation.org/bloc1-savoir/

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/17217/reader/reader.html#!preferred/1/package/17217/pub/24756/page/8

https://lesdessousdelaviation.org/bloc1-savoir/

https://www.usinenouvelle.com/article/airbus-boeing-zunum-wright-electric-ils-volent-tous-pour-l-avion-electrique.N642173

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire