facebook_pixel

Des baskets à base de chewing-gum

Des baskets à base de chewing-gum

C’est le défi relevé par la société Gumdrop (gumdropltd.com), entreprise proposant des sneakers composées de semelles contenant 20% de chewing-gum.

Le chewing-gum, fléau pour la santé et pour l’environnement

Savez-vous que lorsque vous mangez un chewing-gum vous mâchez du pétrole ?  

En effet, ils sont constitués de gomme synthétique fabriquées à partir de dérivés de pétrole (le polymère), ce dérivé sert aussi à fabriquer des pneus.

Il y a également un énorme impact sur l’environnement: c’est le deuxième déchet planétaire après les mégots de cigarettes. Le chewing-gum n’est pas biodégradable, ne se dissout pas dans l’eau et il se dégrade seulement au bout de 5 ans, il pollue donc également les rivières et les océans.

La plupart des personnes (90%) les jettent dans la rue ce qui est problématique car c’est très coûteux de nettoyer des trottoirs infestés de chewing-gum. Pour donner une idée : il faut environ 1,4 million d’euros par an pour nettoyer le quartier d’Oxford Street à Londres. En plus d’être coûteux, il faut une quantité considérable d’énergie et d’eau chaude pour les décoller du trottoir.

Les gum-shoes, à base de chewing-gums recyclés

Comme énoncé précédemment, la société Gumdrop créée des chaussures avec des semelles composées à 20% de chewing-gums recyclés.

Le projet nommé « The Gumshoes project » est né d’un partenariat entre la ville d’Amsterdam, le designer Explicit Wear et l’entreprise Gumdrop.  C’est donc à Amsterdam que les services de nettoyage les ramassent pour les recycler. Dans cette ville, il y a environ 1 million et demi de kilos de chewing-gum collés chaque année sur les trottoirs.

Il est possible de fabriquer des semelles à partir de chewing-gums recyclés car celui-ci est constitué de dérivés de pétrole, on peut ensuite le reconstituer en caoutchouc. Ils sont transformés en granulés et seront ensuite mélangés aux autres composants de la semelle. Il faut environ 1 kilo de chewing-gum pour fabriquer les semelles d’une paire de chaussure. Les sneakers existent en trois couleurs  (rose, noir et rouge) pour un prix unique de 190 euros.

 

Sources : https://www.20minutes.fr/planete/1531903-20150203-chewings-gum-second-dechet-plus-produit-planete-apres-megots

http://www.gumego.com/chewing-gum-un-vrai-probleme-ecologique/

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180427_01162341/une-basket-a-base-de-chewing-gums-recycles-voici-les-gum-shoes

https://www.innovant.fr/2018/04/27/chewing-gum-recycle-fabriquer-chaussures-de-sport/

https://www.rtl.fr/actu/international/des-baskets-avec-des-semelles-en-chewing-gum-recycle-7793246215

Aucun commentaire

Laisser un commentaire