facebook_pixel

Deux belles journées aux FashionTechDays

Deux belles journées aux FashionTechDays

La semaine dernière s’est déroulée la quatrième édition des FashionTechDays organisée par l’association NordCréa à l’Institut du Marketing et du management de la Distribution (IMMD) de Roubaix. Cette année, l’édition était tournée vers la coexistence de petites structures et de géants mondiaux dans un secteur de la mode où les acteurs de l’innovation se rapprochent.

Un millier de professionnels de la filière, une centaine de startups du secteur ainsi qu’une centaine d’étudiants étaient réunis lors de ces deux journées pleines d’activités variées : témoignages et tables rondes, keynotes dédiées aux évolutions du secteur, mais également une session de pitchs innovation à laquelle de nombreuses startups, toutes plus intéressantes les unes que les autres, ont participé. Nous vous en présentons ici trois d’entre elles !

 

Clothparency : Lauréate du concours de pitch de cette quatrième édition des FashionTechDays. Les deux fondatrices souhaitent que chacun puisse acheter ses vêtements en toute conscience des enjeux environnementaux et sociaux qu’il y a derrière leur fabrication. Cela sera bientôt possible grâce à leur application mobile dont le lancement est prévu début 2019. En prenant en photo ou en renseignant la composition des vêtements figurant sur l’étiquette, leur algorithme récupère les informations de différentes sources et les analyse afin d’obtenir un score de durabilité. Les vêtements et marques seront évalués selon 8 critères : impact carbone, pollution de l’eau, recyclage, conditions salariales, origine et savoir-faire, toxicité, bien être animal, et agriculture biologique. Vous pouvez les retrouver ici : www.clothparency.com

 

Recyc Leather : Ce projet n’était pas présenté dans le concours de pitchs mais il a particulièrement attiré notre attention. Grâce à sa technologie, Recyc Leather recycle les chutes de cuir issues des usines de chaussures ou de maroquinerie, pour les faire renaitre en un nouveau matériau : le synderme de cuir. Ce matériau est aussi souple qu’un cuir traditionnel, idéal pour les articles de maroquinerie. Les chutes de cuir proviennent exclusivement d’usines de gants industriels, dont la production nécessite peu de chrome et de traitements chimiques. Le cuir conserve ainsi toutes ses propriétés, pour plus de souplesse et une qualité inaltérée. Une fois broyées, les fibres issues des chutes sont mêlées à un latex naturel qui agit comme un liant, pour obtenir des panneaux de plus d’1m sur 1m, sur lesquels les marques peuvent imprimer motifs, grains, ou pigments de couleurs, également certifiés bio. Vous pouvez les retrouver sur leur site internet : www.recycleather.com.

IGWE : Là ou le luxe et la surconsommation règnent, Samuel, le fondateur de IGWE, a décidé de créer une marque de chaussures propres et au design innovant qui relève le défi des enjeux environnementaux et sociaux de l’industrie de la mode. Le premier modèle de la marque, appelé «Specimen», est composé de matériaux recyclés et naturels, qui suivent des procès de transformation économes en chrome et en eau. IGWE pousse même l’engagement jusqu’à consigner ses chaussures : lorsqu’elles seront usées, la marque les récupèrera et les recyclera intégralement pour créer de nouveau modèles. PimPamPost est très fière d’être le partenaire de IGWE et d’apporter de la valeur à ce projet par une logistique plus responsable. www.igwe.fr

 

 

Actuellement en prévente sur Ulule, découvrez cette marque 100% clean en cliquant sur ce lien : https://fr.ulule.com/igwe/

…mais dépêchez-vous, il ne reste plus que quelques jours pour en acquérir une paire à des prix imbattables !!

Pour finir, l’ensemble de l’équipe PimPamPost souhaite remercier l’association NordCréa (www.nordcrea.fr) pour l’organisation de cette nouvelle édition des Fashion Tech Days ainsi que l’ensemble des participants pour ces deux jours d’échanges et de partage. Rendez-vous à la prochaine édition !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire