facebook_pixel

Les “French Days”, un black friday à la française

Les “French Days”, un black friday à la française

À l’instar du commerce traditionnel, le e-commerce est lui aussi régi par des cycles, plus ou moins longs, qui rythment les ventes au cours de l’année. Même si les périodes de forte ou faible activité varient sensiblement selon les secteurs économiques, on constate des temps morts dans l’année, communs à une grande majorité des sites marchands généralistes. C’est pour faire face à ces variations de la demande que les e-commerçants ont régulièrement recours à des techniques d’animation des ventes plus ou moins agressives pour influer sur la date à laquelle les consommateurs choisiront d’effectuer leurs achats.

Aujourd’hui, les grandes enseignes de la vente en ligne bénéficient de plus de souplesse de fonctionnement que celles du commerce traditionnel et peuvent donc aller au delà des traditionnels soldes d’hiver ou d’été. Grâce à la collecte de données et aux outils de marketing prédictif, ils peuvent vraiment adapter les promotions aux besoins des e-consommateurs, qui sont eux aussi de plus en plus exigeants.

Dans ce contexte et afin de compenser un mois de mai classiquement mou au niveau des ventes en France, six enseignes tricolores – Cdiscount, Showroomprive.com, Rue du Commerce, Fnac Darty, Boulanger et La Redoute – ont créé les “French days”, des journées de promotions exceptionnelles qui auront lieu du 27 avril au 1er mai prochains.

Cette idée leur est venue en constatant le succès commercial grandissant du Black Friday en France, année après année. Une opération promotionnelle massive, importée des États Unis et du Canada, où elle a lieu le lendemain de Thanksgiving. Elle permet aux commerçants de compenser la chute des ventes, une fois que la frénésie d’achats de cadeaux retombe. L’initiative des French Days est donc d’autant plus louable que le Black Friday, célébré en France, par conséquent dépourvu de son contexte culturel, n’a plus vraiment de sens…

Mots-clés :
,
Aucun commentaire

Laisser un commentaire