facebook_pixel

Quel est l’impact sur l’environnement de nos actions de tous les jours ?

Quel est l’impact sur l’environnement de nos actions de tous les jours ?

Une question que beaucoup se posent à l’heure où le dérèglement climatique n’est plus seulement un vague concept mais une réalité tangible. Parmi les principales sources de contamination, le transport est de loin une des plus importantes. Chez PimPamPost, cette question est au coeur de notre ADN. Dans un précédent article, nous vous donnions quelques conseils pour réduire notre empreinte carbone au quotidien. Mais comment peut-on savoir concrètement, en tant que voyageur, quel est l’impact environnemental d’un trajet Paris Barcelone par exemple ?

Ces dernières années, le cadre légal a beaucoup évolué en la matière. En particulier, depuis 2013, dans le cadre de la loi Grenelle II, tous les transporteurs de biens ou de voyageurs sur le territoire français ont l’obligation de déclarer la quantité de dioxyde de carbone (CO2) émise pour chaque trajet. Pour ce faire, le décret n° 2011-1336 précise non seulement le champs d’application de cette loi mais également la méthode de calcul de la quantité de CO2 émise pour une prestation de transport donnée. La quantité émise comprend non seulement la phase de fonctionnement mais également toutes les étapes en amont qui ont été nécessaires pour la mise en oeuvre du trajet. Dans le cas où il y a plusieurs bénéficiaires de la prestation de transport, chacun se voit attribuer une part des émissions.    

 

Ainsi, lorsque vous effectuez un voyage en train, vous pouvez lire sur votre billet la quantité de dioxyde de carbone émise par votre trajet.

 

Par exemple, un trajet en train de Paris à Barcelone représente pour une personne 12,6 kg de CO2 émis. Nous ne pouvons que saluer cette initiative qui nous permet à tous de prendre un peu plus conscience de notre impact sur l’environnement et pourquoi pas de guider nos choix de vie au quotidien. Par exemple, si nous avons la place de prendre dans nos bagages un petit colis, c’est autant de dioxyde de carbone qui ne sera pas émis dans l’atmosphère par un transporteur. Et si en plus ça nous rapporte un peu d’argent, tout le monde y gagne !

Mots-clés :
, , ,
Aucun commentaire

Laisser un commentaire